Accueil du site » Le saviez-vous?

LE SAVIEZ-VOUS?

Qualité du câble coaxial

- Qualité du câble coaxial : Plus on monte en fréquence, plus les pertes, dans un câble coaxial donné, augmentent. Pour une matière donnée, plus le diamètre du câble est important, plus il peut transporter de puissance.

L’impédance d’un câble est fonction de la relation entre le diamètre du conducteur intérieur (âme) et du diamètre de la gaine extérieure (en général 50 ou 75 ohms).
Le facteur de vélocité est fonction de la vitesse de propagation des ondes à l’intérieur du câble. Cette vitesse est fonction du diélectrique (isolant entre âme et gaine). Ce facteur entre dans les formules de calcul de longueur du câble en fonction de la longueur d’onde


Antenne 5/8 de lambda

- Antenne 5/8 de lambda : Le maximum de gain avec un angle de départ le plus bas est obtenu avec une antenne verticale de longueur 5/8 de lamdba. En deça, le gain diminue, et au-delà le lobe de rayonnement se fractionne avec un maximum de lobes vers le haut.


Elever une antenne

(ne concerne pas les antennes verticales posées au sol). Le sol, proportionnellement à sa qualité, réfléchit les ondes électromagnétiques et influe sur le lobe de rayonnement.

Plus une antenne est haute, plus la surface de réflexion est grande et plus le champ rayonné dans la direction du lobe principal est important. Et plus le lobe de rayonnement principal est bas sur l’horizon (favorise le DX).

D’autre part, élever une antenne permet de la soustraire aux obstacles environnants qui absorbent une partie de l’énergie rayonnée.


Sensibilité et facteur de bruit d’un récepteur

La sensibilité d’un récepteur est sa capacité à discerner des petits signaux.

Il faut donc que la chaîne des amplificateurs qui le compose transforme ces faibles signaux en des signaux audibles.

La mesure de sensibilité d’un récepteur doit préciser la bande passante utilisée et le nievau du signal que l’on considère exploitable.

La bande passante est souvent spécifiée avec de 2500 Hz et le niveau de signal de 10dBm au dessus du bruit.

La sensibilité d’un récepteur est souvent spécifiée avec une bande passante de 2500 Hz et un signal perçu de 10dBm au dessus du bruit.

L’ordre de grandeur de la sensibilité des récepteurs radio actuels est de l’ordre de 0,05 microvolt à l’antenne soit -137 dBm.


Antenne isotrope

C’est un antenne virtuelle de référence.

Elle n’existe pas et elle est utilisée uniquement pour les calculs et comme antenne de référence.

C’est une antenne assimilée à un point infiniment petit qui rayonne dans toutes les directions de façon uniforme (son lobe de rayonnement est en forme de sphère).

Comparé à une antenne isotropique, le dipôle présente un gain de 2.14 dB dans l’axe perpendiculaire à ses brins (soit un signal presque deux fois plus fort) et une atténuation trés importante des signaux situés dans la direction de ses brins.

Assistance à la rédaction : F6BQU



Gain d’antenne en dBi et dBd

Le dB (décibel) est une unité de mesure qui caractérise un gain ou une perte/atténuation.

le dBi exprime le gain d’une antenne par rapport au gain d’une antenne isotrope (voir définition).

Le dBd exprime le gain par rapport à l’antenne dipôle.

L’antenne dipôle a un gain de 2,15 dB par rapport à l’antenne isotrope.

En conséquence le gain en dBd = gain en dBi – 2,15 dB (dans l’espace et sans influence du sol).

Avec l’influence du sol et selon sa position en hauteur , le gain d’un dipole par rapport à son gain en espace libre peut s’accroître de 6dB.

En ayant ceci en mémoire, vous pourrez mieux comparer les gains d’antenne présentés par les différents fournisseurs : certains affichent des valeurs en Dbi, d’autres en dBd, d’autres enfin l’antenne étant située à 15m du sol. Selon les cas, les résultats peuvent varier de plusieurs dB !

Assistance à la rédaction : F6BQU